Créer une boutique street life sur Internet : par quoi commencer ?

Créer une boutique street life en ligne est un sujet qui fait fantasmer de nombreux porteurs de projets et entrepreneurs de nos jours. La raison de cela est simple, car beaucoup de consommateurs achètent leurs vêtements et accessoires de mode en ligne et le chiffre d’affaires de ce marché pourraient atteindre 475 milliards de dollars au niveau mondial en 2022.
Toutefois, il convient de noter qu’ouvrir une boutique street life en ligne n’est pas facile, il faut franchir les étapes suivantes pour surmonter la rude concurrence.

Choisir un modèle économique

Créer son e-commerce peut se faire accompagné par une agence web, une équipe de professionnels pour mener votre projet au bout. Pour commencer, la première étape consiste à choisir un modèle économique, c’est-dire la manière dont seront générés les revenus et aussi la manière dont sera gérée la logistique.
En général, il existe 4 principaux modèles économiques pour les marques de vêtements : la marque en label privé, le full-custom, le dropshipping et le print-on-demand. Ces modèles ont chacun leurs propres avantages et inconvénients, mais il faut tenir compte des besoins pour faire le bon choix.

Réaliser une étude du marché

La seconde étape consiste à réaliser une petite étude du marché. Ici, il faut répondre à différentes questions pour bien préparer le projet : Quels types de vêtements proposés aux clients ? Comment se démarquer des concurrents ? S’adresser à tout le monde ou à une clientèle de niche ? Qui va s’occuper de la production, de la logistique, du design et de la personnalisation ? Avec quels fournisseurs collaborer ? …

Créer des designs

Pour continuer, il faut créer des mock-ups et des planches. Ces designs sont très importants pour un site street life car ils permettent d’attirer des clients et d’aider ces derniers à prendre des décisions. Pour de meilleurs résultats, il faut s’orienter vers des logiciels performants de type Adobe Illustrator, Placelt ou PrintFul. Ces applications permettent de créer facilement et rapidement des échantillons.
Entamer les démarches légales
La prochaine étape consiste à entamer les démarches légales qui permettent de vendre en ligne. Parmi celles-ci se trouvent la protection des données personnelles et RGDP, les modalités de commande, les procédures de paiement, les aspects liés à la livraison et les retours et le droit de rétractation. Puis, il ne faut pas oublier de procéder au dépôt de la nouvelle marque afin de protéger ses propriétés intellectuelles.

Choisir la solution e-commerce

Pour terminer, il faut enfin choisir le CMS. Ici, différents critères doivent être considérés pour ne pas en être déçu. Il faut tenir compte par exemple des différentes fonctionnalités de la solution e-commerce. Puis, il faut regarder ses options de paiement disponibles. Il faut également considérer les libertés de design offertes et il faut se renseigner sur ses performances SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *