La charpente de Notre Dame de Paris, un chantier en cours

Un an après l’incendie, la Cathédrale Notre Dame de Paris est un chantier toujours en cours. Son toit, sa flèche et sa charpente ont été totalement ravagés par les flammes et plus de 150 artisans travaillent actuellement sur le site, dont : des charpentiers, des échafaudeurs, des cordistes, des maîtres verriers, des tailleurs de pierres et des grutiers. Mais qu’est-ce qui s’est vraiment passé et où en sont les travaux à l’heure où l’on parle ?

Ce qui s’est passé dans la soirée du 15 avril 2019

Le lundi 15 avril 2019, la Cathédrale Notre Dame de Paris a pris feu à 18h30. En seulement quelques minutes, cet édifice datant du XIIème siècle est devenu un véritable brasier. Et malgré l’intervention de près de 400 pompiers, il n’a pas pu être sauvé. Les deux tiers de sa toiture ont été détruits tout comme sa charpente surnommée « La Forêt », une partie de sa voûte et ses poutres.
D’après les évaluations, environ 400 tonnes de plomb qui composaient la toiture et la flèche ont été réduits en cendres. Heureusement que les milliers d’œuvres d’art qui étaient exposés sur les lieux n’ont pas été touchés et ont pu être transférés au Musée du Louvre et dans d’autres entrepôts sécurisés.

Les travaux réalisés jusqu’au 16 mars 2020

Très vite, le Président français Emmanuel Macron a annoncé que la reconstruction du monument sera entamée le plus tôt possible et qu’un Te Deum est prévu le 16 avril 2024. Des protections ont été installées sur les ouvertures. Des bâches ont également été utilisées pour permettre la mise hors d’eau du transept, du chœur et de la nef de Notre-Dame. Mis à part cela, des dispositifs de protection ont été mis en place pour éviter les chutes de pierres et pour sécuriser les ouvriers.
Les intervenants ont aussi retiré les vestiges à l’aide de robots télécommandés. Puis, ils ont renforcé les pignons des transepts et cintré les arcs-boutants. Enfin, il ne faut pas oublier qu’ils ont aussi posé une grue de 74 mètres pour faciliter leurs tâches.

Le maintien de l’objectif du 16 avril 2024

Il convient de noter que le chantier Notre Dame de Paris est mis en sommeil depuis le 16 mars 2020 en raison de la pandémie. Tous les travaux ont été suspendus depuis cette date mais les équipes de Louis Georgelin, le Général chargé de piloter la renaissance de la Cathédrale, ont confirmé qu’ « on maintient l’objectif de rendre la cathédrale au culte et aux visiteurs le 16 avril 2024 ». D’ailleurs, les architectes n’ont pas cessé de travailler sur les études de diagnostic et de restauration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *